Hephaistos | Titans de l'Olympe

Hephaistos | titans de l'olympe

La beauté cachée d’Héphaïstos, le dieu le plus laid de l’Olympe

Héphaïstos (Titans-olympe), le dieu du feu, de la forge et des volcans, naquit de sa mère, Héra, dans un environnement très hostile. Zeus, son père avait des doutes sur la conception de ce bébé et Héphaïstos naquit sans la bénédiction de son père. Horrifié par la laideur du bébé, sa mère, Héra, l’abandonna. Mais aussi repoussant soit-il, il fut accueilli par des déesses de la mère qui aperçurent en lui une grande beauté. En effet, au-delà de son apparence extérieure, le dieu du feu n’est pas si horrible que ça.

Bien veillant et protecteur, il vient toujours en aide à la famille

Il est difficile pour la famille Olympienne de le reconnaitre mais Héphaïstos a soutenu beaucoup d’entre eux. Il leur doit leur force et leur gloire. A l’exemple de Zeus, le roi des Olympien lui doit son sceptre et son foudre. Poséidon lui doit sa couronne car sans lui, il n’aurait pas eu de trident. Et bien plus encore, dans toutes les guerres où la famille triompha, c’est grâce à leur forgeron divin. Car c’est lui qui leur fourni armes et boucliers.

Défenseur des faibles, il ne tolère pas l’oppression

C’est un dieu qui comprend la situation que vivent les opprimés si bien qu’il met sa force à la disposition de ceux qui ont en besoin. C’est un dieu qui a été tenu à l’écart des siens mais il est fort et à beaucoup de courage. Ce fut le cas, lorsqu’il se dressa contre son père pour libérer sa mère de ses chaînes. Ou de la fois où il protégea Achille contre les eaux du fleuve de Scamandre.

Victime de son apparence hideuse, il a su pardonner

Même si le dieu du feu, de la forge et des volcans n’a rien à gagner à être aussi miséricordieux, il a toujours su pardonner à ses offenseurs. Il n’a jamais réagit par la violence, il tenta de régler les choses par des moyens plus civilisés. Mais malgré tous ça, il fut bannit et rejeté une seconde fois.