Agamemnon - cosmohistoire3.com

Agamemnon - cosmohistoire3.com

Agamemnon, personnage déterminant des mythes grecs

D'après les épopées helléniques, les Atrides figurent au sein de la lignée du héros mythologique Tantale, fils illégitime du roi de l'Olympe. Cet héritage divin leur confère une connexion particulière avec les dieux et les déesses de l'Olympe. Vu son aversion pour son frère Thyeste, Atrée mandata Agamemnon et Ménélas pour le capturer, puis l'assassiner. Toutefois, une fois à Delphes, leur oncle parvint à convaincre Égisthe d'éliminer le roi. Les princes symboliques du royaume de Mycènes ont pourtant grandi aux côtés de l'assassin. Signifiant étymologiquement « ferme » ou « têtu », le mot Agamemnon se trouve à l'origine être un attribut de Zeus. Cet attribut représente la stabilité et la force du roi des dieux olympiens. Suite à l'assassinat du roi Atrée de Mycènes, les Atrides durent laisser le trône à Thyeste et à son fils Égisthe. Ils furent chassés et trouvèrent asile sous la protection de Tyndare, souverain des Spartiates.

Poussé par sa sœur Electre, Oreste vengea l'exécution de son père en assassinant à leur tour sa mère Clytemnestre et son oncle Égisthe. Ensuite, les 2 tourtereaux régnèrent après le meurtre du roi. Après l'énorme victoire sur le peuple troyen, Agamemnon prit la décision de retourner auprès de sa femme en dépit du mauvais pressentiment de Cassandre. En raison de ses pouvoirs de voyance, la détenue est parvenue à prédire leur destin tragique. Pour les auteurs classiques, Clytemnestre mit à mort le roi pour assouvir son désir de veangence en dédommagement du sacrifice de son enfant Iphigénie. Elle dévoila aussi une forme de jalousie par rapport à la splendeur et à la jeunesse de la nouvelle maîtresse du roi. D'après les écrits de Homère, Égisthe, l'amant de la reine, exécuta Agamemnon Pendant un banquet fêtant son retour triomphal. Au cours de la guerre de Troie, celui-ci est parvenu à conquérir le cœur de la conjointe du roi, Clytemnestre.

Agamemnon, souverain aimé, acteur majeur du siège de Troie et figure symbolique de l'univers culturel hellénique

Suite au rapt de sa conjointe par le prince troyen Pâris, Ménélas adjura en personne son frère d'être le commandant en chef du raid organisé pour punir ce geste. En compagnie d'une myriade d'alliés, Agamemnon mena l'armée grecque voguant vers Troie. En dépit de ses différents exploits de stratège, le roi de Mycènes se démarqua surtout en raison de son différend avec Achille, le célèbre guerrier achéen. Suite à ce différend, le héros resta dans sa tente durant la majeure partie de l'Iliade. Ayant dû rendre sa captive Chryséis pour apaiser l'ire des divinités, Agamemnon réquisitionna Briséis, le butin de guerre d'Achille, en dépit de ses protestations. Cependant, en rapportant l'héritière d'un prêtre dédié à Apollon, le roi mythique préserva l'armée grecque de la peste au cours de la guerre contre les Troyens.

Personnage symbolique du monde hellénique reconnu dans l’ensemble des royaumes pour sa puissance et sa vaillance

Commandant en chef des Grecs, Agamemnon dirigea le conseil de guerre et fut à la tête de l'armée sur le champ de bataille au cours de l'expédition contre les Troyens. D'autre part, d'après les mythes relatés dans l'Iliade, le souverain homérique se révélait profondément aimé de ses pairs. En fonction des écrivains étudiés, le frère de Ménélas règne sur la ville de Mycènes, ou d'Argos ou sur les deux. Quoi qu'il en soit, cet Atride s'est distingué grâce à la force de ses troupes et de sa flotte. Aux quatre coins du monde grec, l'influence de la famille d'Atrée se traduisait par l'ampleur de leur coalition durant l'expédition contre les Troyens. En effet, les deux frères rassemblèrent des suzerains venant de différentes villes grecques pour ce raid. Même s'il brilla particulièrement en raison de sa vaillance, Agamemnon se retrouva dans l'obligation de demeurer dans sa tente après une grave blessure. Néanmoins, son expérience de stratège et ses précieux conseils permirent de sortir victorieux de l'expédition contre la ville de Troie.